Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2008 7 20 /04 /avril /2008 04:48


Le Maroc possède des atouts naturels et historiques très importants et un patrimoine culturel riche et diversifié.
Le tourisme au Maroc s'affirme de plus en plus comme une véritable priorité de son plan de développement, compte tenu de son impact positif économique et social.

 

 


LE FLUX TOURISTIQUE :

Le tourisme national a bénéficié d'une reprise sensible en 1996, après trois années consécutives de baisse d'activité.
En 1996, les arrivées aux postes frontières de visiteurs étrangers se sont élevées à 1.801.165 visiteurs. Parmi ces entrées, les croisiéristes ont été de 163.193 visiteurs, s'inscrivant en hausse annuelle de 8,7%. S'agissant des entrées de touristes de séjour, elles ont atteint 1,6 millions d'unités et ont augmenté de 7,2% d'une année à l'autre.
Les touristes européens ont à eux seuls atteint plus de 1,3 million de personnes, soit un nombre en accroissement de 7,9%. Cette évolution est due essentiellement à la reprise des entrées de touristes français et allemands dont le nombre a enregistré un accroissement respectif de 17,8% et 31,1%.
En revanche, les touristes espagnols ont été légèrement moins nombreux, tandis que des baisses plus accentuées ont touché les visiteurs en provenance des marchés anglais, italien et américain.


LES NUITEES TOURISTIQUES :

Au même titre que les arrivées dans les hôtels, les nuitées réalisées par les différents types d'hébergement se sont accrues durant l'année 1996 de 1,5%, totalisant 28.703.206 nuitées contre 28.266 744 en 1995.
Sur ce total de nuitées, 35.1% sont réalisées dans les hôtels classés, soit 10.073.206 nuitées, contre 9.941.390 nuitées, en 1995, soit une augmentation de 1,3%.
 


LES RECETTES TOURISTIQUES :

Les recettes touristiques au titre de l'année 1996 ont été chiffrées à 11.789,9 millions de DH marquant une hausse de 18,7% par rapport à 1995 (9.928,6 Millions de DH).


LES INFRASTRUCTURES ET LES INVESTISSEMENTS :

A la fin de l'année 1996, le nombre des établissements hôteliers classées s'est situé à 543 unités.
L'infrastructure d'accueil du Maroc a été renforcée en 1996 par la mise en service de 17 projets hôteliers totalisant 1.512 lits, et portant la capacité totale des hôtels classés à 92. 023 lits.
La capacité totale agréée qui a bénéficié des avantages étatiques en 1996, est constituée de 39 projets touristiques, les investissements alloués à leur construction ont été estimés à 1.697 Millions de DH.
En outre, 31 projets touristiques de construction d'extension et de rénovation ont reçu l'agrément définitif par le comité technique de coordination des projets touristiques, pour un montant d'investissement de 561 millions de DH.
De nouvelles mesures en faveur du secteur touristique ont été adoptées par les pouvoirs publics. Ainsi les établissements hôteliers ont été reclassés sur la base des normes internationales.
D'autre part, pour renforcer la compétitivité des entreprises du secteur, la TVA applicable à leurs transactions a été ramenée de 14% à 10% à partir du 1er juillet 1996. Par ailleurs, les textes réglementaires régissant certaines professions liées au tourisme, notamment celle de guide, ont été rénovés tandis que l'activité des agences de voyages a fait l'objet d'une nouvelle loi.
Enfin, les investissements touristiques bénéficient, depuis l'adoption en novembre 1995 de la Charte de l'investissement, de l'automaticité des avantages accordés, ce qui devrait favoriser en particulier la promotion d'investissements étrangers, notamment dans les zones encore inexploitées.



 




Source : Ministère de Communication

Partager cet article

Repost 0
Published by Boulette - dans LE MAROC
commenter cet article

commentaires

L'As 08/09/2008 18:46

Bonjour Boulette,
peux-tu répondre à la question suivante?
où puis-je trouver le matériel nécessaire pour peindre au hénné?
Les embouts qu'on adapte au bout du cône pour que le trait soit fin?
merci de répondre et à+
L'As

Boulette 08/09/2008 23:38


Bonjour L'As,

Je pense que tu devrais utiliser une seringue (sans aiguille!).
Les femmes utilisent ça pour faire les tatouages au hénné ou les motifs sur les lampes en cuir, et les traits sont trés fins.

A bientot!


Boulette 08/09/2008 00:04

Félicitations!
Super beau blog, et les sujets traités sont passionnants.

Boulette 08/09/2008 00:34



Merci mais c'est moi Boulette!!