Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 23:06

 

 

 

 

 

La fabrication de Babouches Marocaines :

 

La fabrication des babouches est délicate. L'artisan doit avoir toujours les mains propres et sèches. La partie supérieure de la babouche est en peau de chèvre grenée. Quand a la semelle, la partie plus précisément en contact direct avec le sol, est faite en peau de veau.

Après tout le travail de traitement des peaux et d'obtention du cuir, le cuir est enfin prêt à être vendu au confectionneur de babouches. Une pièce de cuir est suffisante pour confectionner un peu plus de deux paires de babouches.

Il appartient maintenant au cordonnier de créer des babouches à partir du cuir qu'il a acheté. Pour la partie supérieure, l'artisan découpe deux morceaux de cuir triangulaires soit à l'aide d'un gabarit soit à l'emporte pièce.

Pour s'assurer que le cuir est complètement nettoyé de ses morceaux de fourrure, un certain nombre de petites manipulations précèdent la réalisation de la babouche.

Point après point, la babouche est façonnée puis calibrée pour atteindre la forme désirée. Il y a trois manières de faire. La machine, la colle ou à la main. Ce qui change, c'est le temps de fabrication. Si les babouches sont confectionnées à la machine ou à la colle, la réalisation est rapide mais le résultat n'est pas à la hauteur pour faire office de soulier d'extérieur. La babouche est utilisable seulement pour la maison. L'artisan rassemble les deux morceaux de cuir triangulaires avec trois fils différents, un fil de nylon doublé d'un fil de soie pour une parfaite adhésion ensuite, un autre fil de soie, le seul apparent.

Maintenues ensemble par une triple couture, ces pièces sont attachées à la semelle. Cette dernière est composée de différentes parties, la supérieure peaux de chèvre cousues entre elles, les deux sont rattachées à la dernière partie en peau de veau. La semelle et son chaussant sont alors assemblés.

Une fois l'assemblage terminé, elles sont lissées avec du savon de façon à ce que la couture soit invisible. Enfin, deux embauchons posés l'un sur l'autre et enfoncés au maillet donnent à la babouche sa forme. La dernière étape avant la vente de la babouche consiste à enlever les chutes de cuirs dépassant de la semelle afin de lui donner un aspect plus esthétique. Un confectionneur de babouches passe une journée entière à produire une seule paire de babouches, ce qui représente une somme de travail d'environ 10 heures.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nân Ahh Nana 11/11/2010 13:08


Que de richesses dans votre blog!
moi aussi grande fana du Maroc et de tous ses trésors, je me suis régalée à me balader sur vos pages, je reviendrai pour un prochain voyage, ca c'est promis!


Boulette 14/11/2010 22:25



Merci beaucoup, c'est très sympa ;-)