Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 22:36
thuya-incrustation3.jpgLe travail minutieux des marqueteurs est particulièrement réputé à Essaouira depuis l'Antiquité. Ils utilisent donc ce bois très présent aux alentours de la ville mais aussi très rare, le Thuya.
Racines et loupe sont employées pour les plus belles pièces.  Artisanat02.jpg
Difficile à travailler en larges surfaces car il a tendance à éclater, l' "Arar" est surtout utiliser en placage. Les motifs, le plus souvent réalisés en citronnier très pâle et en ébène de Macassar à la profonde couleur noire avec des ajouts de nacre, des fils d'argent ou même d'Aluminium, se détachent élégamment sur le fond brun-rosé du Thuya, délicatement parfumé.  
Les dernières années, la production a explosé entraînant une raréfaction des belles loupes et une baisse de la qualité du travail. 
                                              


 L’éventail des objets réalisés en Thuya est presque infini (petite boîtes à bijoux, cendrier, table…). Le grain du bois des racines de Thuya apporte parfois des motifs naturels inattendues sur de superbes pièces.







Artisanat du bois marocain, objets déco

Repost 0
24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 22:34

undefinedundefined 

undefined

undefinedundefinedundefinedundefined

Adaptation et tradition sont la garantie de l’existence d’un art vivant toujours en évolution.
L'art du zellige est un art probablement dérivé de la mosaïque byzantine faite de pierres colorées et de smalts. Mais le zellige est un produit plus spécifiquement artisanal de par la modestie de son origine et l'habileté dont il faut faire preuve pour le travailler. Il s'agit en fait de carreaux de zellige de 10 x 10 centimètres recouverts d'émail.

 

Zellige carreaux mosaique

Ces carreaux en zellige sont taillés manuellement à l'aide de lourds marteaux (menqach) qui contrastent avec la délicatesse des pièces obtenues. Ces pièces, par un jeu de puzzle savant, composent ensuite un motif qui obéit aux règles traditionnelles des tracés régulateurs, discipline, répétons- le de toute art islamique.

Zellige carreaux mosaique En opposition avec la minutie de ces motif de zelliges, nous pouvons mentionner une réalisation tout à fait exceptionnelle de zelliges, pour la réalisation du panneau mural, des fontaines, revêtement de sol, des plateaux pour tables. Lorsque le motif est composé d'une rosace centrale, l'artisan commence son travail par cette rosace qui, comme une mère dans le tracé régulateur, commande la poursuite de la pose des autres motifs.
Zellige carreaux mosaique Sur le sol parfaitement lisse, l'artisan trace les lignes essentielles de la composition décorative dont les éléments vont être assemblés. Le cadre du panneau est défini par des liteaux rectilignes. les zelliges sont disposés émail contre le sol, à partir des centres, et la décoration se construit patiemment comme un puzzle dont on ne verrait pas les images colorées.
                            undefinedundefinedundefinedundefinedundefined




Repost 0
13 novembre 2007 2 13 /11 /novembre /2007 17:47
    



On distingue trois catégories majeures : la poterie citadine, aux modèles fastueux, pour la plupart fabriqués à Fès, Safi et Salé et les deux poteries rurales du nord et du sud, toutes deux utilitaires, la première étant largement pratiquée par les femmes et la seconde par les hommes.


Les trois principaux pôles de production de poterie et de céramique au Maroc sont représentés par Fès, Safi et Salé.
   
Fès: 
C'est surtout des potiers qu'on retrouve à Fès. L'apprentissage de confection de poterie se fait de père en fils. Le transfert est si bien effectué d'une génération à l'autre qu'il est possible de noter des ressemblances entre les produits d'une même grande famille.    1142347874NS-artisanat-marocain-A.jpg
Safi: 
La production de poterie et céramique de la région de Safi est plus populaire, moins minutieuse et en plus grande quantité qu'à Fès. C'est également ce type de céramique qui est utilisée pour représenter l'artisanat marocain et c'est sûrement parce qu'elle est plus proche de la conception de beauté esthétique moderne. 
 
Salé: 
Les produits d'arts de cette région sont beaucoup plus ternes et proviennent d'une influence complètement diverse des produits communs aux deux autres régions. La céramique est moins classique et moins virtuose mais tout aussi originale, elle était surtout en demande dans les années 70.




   ic-engo7.jpg        icfa0001.jpg       icfa0014.jpg        icfa0017.jpg      icfa0019.jpg       ic-trns2.jpg


 Acheter poterie marocaine

Repost 0
13 novembre 2007 2 13 /11 /novembre /2007 17:46
artisanat.jpgLe cuir marocain est réputé depuis des siècles à travers le monde. C'est d'ailleurs au XIVe siècle que l'on commence à entendre parler du “maroquin”, mot qui désigne le cuir de chèvre et de mouton provenant du Maroc.


Le travail du cuir est une tradition liée à de nombreuses villes du Royaume telles que Fès, Meknès, Marrakech, Rabat, Tétouan, Tanger, d'où provient la moitié de la production de cuir. Avec le temps, cette tradition du travail du cuir a perduré puisqu'on retrouve encore aujourd'hui des quartiers entiers avec des cuves colorées, où de nombreux tanneurs s'activent comme à Fès et Marrakech et qui offrent un spectacle assez extraordinaire. 




Le Maroc jouit d’une grande réputation en matière de transformation du cuir grâce à son savoir-faire traditionnel.   


pouf.jpg
Les peaux de chèvre et d’agneau sont les plus appréciées pour leur souplesse.
 
De nos jours, les nombreux articles du travail du cuir présentent une source de revenus considérable pour le pays, puisqu'ils arrivent en tête des exportations de produits artisanaux après les tapis.








1c8179d7ac8b3e877d18561614ea0263.jpg

Les lignes des coussins et des poufs forment un ensemble confortable et très féminin - selon le feng-shui les formes courbes représentent l'élément féminin dans une habitation - et apportent une certaine fluidité au décor. Si vous désirez créer une ambiance d'inspiration orientale dans votre maison, les poufs marocains sont indispensables.

 





Repost 0
13 novembre 2007 2 13 /11 /novembre /2007 17:45
   
               c8b7539a5da07a8726fb3a5a2196eb9a.jpg                       



 
Légèreté, luminosité, modernité, tels sont les avantages de ces luminaires réalisés avec des peaux tannées de chèvre tendues sur l’armatures de fer forgé avec des motifs berbères, qui se déclinent en lampe fabriqué à la médina de Marrakech.
 
Tout commence par le travail des ferronniers et des tanneurs. Pour les premiers, aucun problème… le fer forgé n’a plus de mystères pour les artisans marocains qui excellent à manier le métal et à le plier à leur fantaisie. Trois sortes de cuir se disputent les faveurs.
 
Privilégiez le cuir de chèvre qui, bien travaillé, garantit brillance et transparence.
 

Pour les reconnaître, jetez un œil curieux à l’intérieur de la peau : bannissez toute irrégularité, humez pour vérifier qu’il ne persiste aucune odeur, et vérifiez que la peau est luisante et brillante, garantie d’un tannage méticuleux…
  CLH0240-m.jpg
La peau bien tannée et tendue sur l’armature de fer est confiée aux mains expertes des femmes qui, à l’aide de henné, vont agrémenter les ferrures et à coups de pinceaux, créer des reliefs qui vous feront oublier les formes rudimentaires du fer forgé.
 
Place maintenant aux artisans, les lampes deviennent alors une affaire d’hommes. Celle d’artisans qui à l’aide de couleurs patiemment élaborées à partir de pigments naturels : le safran pour le jaune, le coquelicot pour le rouge…, mélangés à de l’huile d’eucalyptus et autres ingrédients tenus secrets







Acheter lampe marocaine
Repost 0